Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Menu

Menu
 



 
  Carnet de Vol
  

Heures de vol   Total     :  92H15
Nombres atterrissages  :  443 ATR
Avions pilotés : F-BOZO, F-HCCE
           F-GCAL,  F-GAHS, F-GAHK
      (DR221;DR400;P2002)
(18/02/2010)

 

paul-airlines

Recherche

Compteur de Visites


depuis le 19/07/2007

frontpage hit counter
Locations of visitors to this page

Archives

30 décembre 2009 3 30 /12 /décembre /2009 10:56

Comme promis, un petit résumé de mon épreuve PPL!

Tout d'abord, j'ai mis en ligne un vidéo diaporama de ma nav 150nm, requise avant de se présenter au PPL.
Elle s'est dans l'ensemble très bien déroulée! :-) J'ai effectué un vol : Dinard LFRD -> Laval LFOV -> Bagnoles LFAO -> Dinard LFRD (la branche Bagnoles Laval ne figure pas dans la vidéo...)
La première branche a été plutôt calme. Le matin, il n'y avait pas beaucoup d'avions dans le ciel. A l'arrivée à Laval, il y avait des parachutistes, j'ai donc patienté quelques minutes à l'est de la ville, pour y prendre quelques photos! Je me suis posé en douceur :-)
Sur place, j'ai voulu allé payer la taxe d'atterrissage... Je suis allé au pied de la tour, et suis sorti par la porte "Arrivées" ! Seulement... une fois à l'intérieur, je n'ai trouvé personne, l'AFIS venait de partir... et donc, impossible de sortir!! J'ai fait le tour des batiments en espérant trouver une porte sans code... ! non je suis sorti de l'aéroport, impossible d'y rerentrer! Heureusement qu'une personne qui sortait de l'aéroclub de Laval a bien voulu avoir la gentillesse de m'ouvrir une des portes .. :-)
J'ai pris un petit casse-croute avant de repartir sur Bagnole. Sur cette branche, plutôt courte, j'ai dû mal réglé mon conservateur de cap avant le décollage... Il a été plutôt difficile de le recalé en vol... j'ai donc opté pour du vol 120% à vue ! :-) En suivant une rivière..! Et je suis bien arrivé à destination, sans erreur! (avec quelques minutes de retard...). La piste est courte à Bagnoles. Je me suis posé, fait un 180 sur la piste pour la remonter (il faut effectuer des atterrissages complets selon le réglement), et suis reparti , cap à l'Ouest vers Dinard! Au passage, je me suis offert un petit survol du Mont Saint Michel, avant de réintégrer le circuit de Dinard.
Ce fut vraiment, comme beaucoup d'autres, un magnifique vol!






Ensuite concernant l'épreuve PPL elle même... Mon FE m'avait demandé de préparer un vol LFRD->LFEV (Dinard->Vannes)
Le matin, je me lève assez tôt afin de récolter les derniers bulletins météo. Comme il n'y a pas metar à Vannes, je prend celui de Lorient. Ho !! Que diable !! Il y a 100m de visi, un plafond à 100ft ! Bref c'est involable.. ! Je me dit que ça doit être une brume de mer... Mais je ne peux en être sur! Je ne vais pas partir sans connaître la météo à l'arrivée. J'ai donc attendu un peu, que le controleur de Vannes arrive à son poste, pour l'appeler et lui demander la météo locale : "Ho ici, nous sommes en CAVOK! Je ne vois pas de nuage, c'est un temps idéal aujourd'hui". Ouf!! :-) C'est bon, on va pouvoir y aller!

Vers 10h, mon FE arrive à l'aéroclub. En l'attendant, j'ai nettoyé l'avion, et fait la prévol. On s'installe tous les deux dans un bureau afin d'effectuer un breifing avant vol. Je lui explique le détail du vol, l'evolution de la météo (d'ailleurs, il faudra que je revois les pictogrammes des cartes météo!), les caractéristiques de l'avion, etc etc .. On s'installe à bord et c'est parti!
Oui sauf que... sauf que j'ai réglé mon VOR à l'envers... (pourquoi?... un petit stress je pense..!). Et du coup, je n'ai pas réussi à attraper la radial du VOR de Dinard... arrivé au dessus de Dinan, alors que j'aurais déjà dû être sur la radiale (sud ouest) du VOR, je décide de suivre l'autoroute dinan -> saint brieuc jusqu'à un de mes points de report... Je le trouve, et je continue ma nav, sans aucun autre soucis... rhala, ca fait tâche de se "perdre" dès le décollage... enfin après tout, j'ai retrouvé mon chemin sans problème et nous nous sommes posés à destination.
Là, comme prévu, je repars vers Ploermel. On fait un peu de mania après le décollage : virage 45°, décrochage, vol lent, descente rapide (pour sortir d'une couche nuageuse)...  Puis, il me propose de me dérouter vers pontivy. Hop hop hop, je regarde la carte, estime le cap, regarde les zones à traverser, et annonce un temps approximatif du temps de vol. Je trouve l'aéroport sans grande difficulté. On se posera en PTE (encadrement) donc sans moteur... Il y a du fort vent de travers mais, ca passe bien! Ensuite on a enchainé, tour de piste sans volet, puis basse hauteur, et enfin nous nous sommes éloignés du terrain pour faire une interruption volontaire de vol et une panne en campagne. A l'issu de ces deux exercices bien réussis, on a repris cap vers Dinard. En vol, il me dit que l'épreuve est terminée, et on discute de tout, de la prépa, de mes projets aéro.. c'était sympa! :-)
Un fois l'avion ramené au parking de l'aéroclub, il m'annonce : "Mais au faite, je ne t'ai pas dit.... mais ... tu l'as bien sûr!" !!! WHAOUAHHH !! Je n'osais pas être sûr justement!! :-) J'ai le sourire aux lèvres! J'annonce avec fierté cet heureux évenement à mon instructeur, et le remercie mille fois de m'avoir si bien formé! :-)

Me voilà donc comme un nouveau pilote qui peut voler de ses propres ailes.. !! :-)

A bientôt,

Paul R.


NB : Désolé pour le récit court... je n'ai pas le temps de divaguer beaucoup..! Je voulais surtout laisser quelques traces de ce vol, avant d'en oublier trop de détail! :-)
Repost 0
Published by Paul R. - dans Heures de vol
commenter cet article
30 décembre 2009 3 30 /12 /décembre /2009 09:55
Bonjour chers lecteurs!

Tout d'abord, je souhaiterais m'excuser pour cette année un peu creuse pour le site... ! Mais je profite de ces vacances pour le "mettre à jour"! La grande nouvelle de l'année étant quand même, que j'ai obtenu mon PPL en Septembre dernier !! :-) Vous trouverez dans l'article suivant, un court récit de cet examen magique!
La vidéo qui suit est un diaporama de quelques photos prises par mes différents passagers, emmenés en baptême au dessus de la baie de St Malo! J'espère qu'elle vous plaira... ! ;-)







Cet  hiver je ne peux pas voler beaucoup.. la météo n'est pas réellement extraordinaire.. et le temps libre, en prépa, se fait de plus en plus rare! J'ai cependant réussi à me faire lâché sur DR400 , 160cv la semaine dernière dont voici quelques photos :)

http://img63.imageshack.us/img63/8813/p1000830.jpg

http://img694.imageshack.us/img694/2051/p1000817.jpg
http://img686.imageshack.us/img686/9008/p1000818d.jpg

http://img694.imageshack.us/img694/4581/p1000819v.jpg

http://img191.imageshack.us/img191/6756/p1000822.jpg
http://img694.imageshack.us/img694/7416/p1000825e.jpg

http://img85.imageshack.us/img85/8922/p1000827.jpg
http://img253.imageshack.us/img253/2720/p1000828t.jpg




A bientôt!

Paul R.
Repost 0
Published by Paul R. - dans Heures de vol
commenter cet article
28 février 2009 6 28 /02 /février /2009 19:49
Bonsoir chères lectrices et chers lecteurs,


En cette période hivernale, les vols se font rares... Mais, ils ne sont pas inexistants!

Cela fait longtemps que j'avais promis au père de mon amie que je l'emmènerais découvrir sa région natale vue d'en haut. Ce sera pour lui une première, car il n'a jamais volé à bord d'un avion, si ce n'est lors de son service militaire, mais il ne pouvait pas voir à l'extérieur!!
Nous nous étions donc donnés rendez vous, le père de mon amie, ma petite amie et moi, samedi matin dernier. Je me lève vers 8h, et regarde par la fenêtre. Le temps à l'air bien volable :-) . Je consulte la météo : BKN0020 !!!! (nuages à 600m) Quoi?? j'attends la prochaine mise à jour du METAR.... toujours BKN0020! J'enfourche mon vélo et fonce droit vers la mer pour observer la visibilté... en effet, c'est bien bouché! Dommage, je préviens mes passagers que nous ne pourrons voler ce matin. Sur ce, ils me répondent que si la visibité se dégage en fin de journée, ils seront toujours disponibles. Ca marche, on se donne rendez vous à 17h si la météo est dégagée.
A 17h, le temps est bien meilleur : FEW2400 et 3KT de vent, on se rappelle, et mes passagers viennent me chercher pour aller à l'aéroport. On arrive vers 18h. Je prépare l'avion (DR400 HS) pendant que mes passagers discutent avec quelques membres du club. Je consulte l'heure de fin de journée aéronautique : 19h10. Le temps d'embarquer, d'effectuer les check list et d'annoncer à mes passagers le vol que nous allons faire, les freins sont lachés à 18h15, ce qui nous laisse 45min de vol (avec une marge de 10min).

Je propose alors un vol vers le Mont Saint-Michel, cela à l'air d'enjouer tout le monde. Roulage, alignement et décollage : c'est parti!! Le père de mon amie semble à la fois stressé et émerveillé! Le décollage s'est effectué tout en douceur ...
Il n'y a personne en l'air (aucune conversation radio, le contrôle de Dinard m'a gardé en contact durant tout le vol, nous étions les seuls). Le vent est calme , et il n'y a pas de turbulence! Toutes les conditions idéales sont réunies!
Nous passons au dessus de Dinard, Saint-Malo, Cancale, puis le Vivier-sur-mer et enfin le Mont Saint-Michel (et son rocher : Tombelaine!). J'annonce à mon passager assis à ma droite (le père) : "Nous sommes à 200km/h" "Tant que ça? Vraiment?" "Hé oui, on ne se rend pas compte de là haut,... mais nous approchons déjà du Mont, et ça ne fait qu'un quart d'heure que nous sommes parti" ;-)

Image Hosted by ImageShack.us




Image Hosted by ImageShack.us

 

 

Nous virons par la gauche autour du Mont,... et là, une photo s'impose : Le coucher du soleil derrière le Mont Saint-Michel!
Image Hosted by ImageShack.us

Mes passagers sont émerveillés (et moi aussi par la même occasion, je ne le cacherais pas). Même au bout de 50H de vol , jamais je ne me lasserai de voler et d'admirer de si beaux paysages vus de là-haut!

Sur la route du retour, nous voyons le soleil se coucher en face de nous :

Image Hosted by ImageShack.us

 

 


Image Hosted by ImageShack.us

 

A l'issu de ce magnifique vol, nous nous sommes posés de nuit (19h, nous étions encore dans les horaires de VFR de jour). La contrôleuse a allumé la piste rien que pour nous et l'a éteinte derrière nous! C'est la première fois que je me posais de nuit! Je ne suis pas près d'oublier ce vol, et ce bel atterrissage (presque un kiss!). (L'appareil photo n'ayant plus de pile, je n'ai pas de photo de la piste illuminé à vous montrer :-) ).

Puis nous avons fait le plein d'essence pour les suivants, et avons ramener l'avion au hangar.

 


Merci beaucoup à ma chérie pour les photos et à son père également pour sa confiance, ce vol restera pour moi inoubliable!


Amivolement,
A bientôt,


Paul R.


(PS : ILB)
Repost 0
Published by Paul R. - dans Heures de vol
commenter cet article
1 novembre 2008 6 01 /11 /novembre /2008 12:36
Bonjours chers et fidèles lecteurs,


En ce moment, mes récits de vol se font rares,... cela s'explique par des vols moins fréquents, en raison, des cours, de la météo , des avions disponibles.. :-) Mais rassurez vous, je continue toujours de voler!


Lundi, j'avais réservé un vol pour effectuer le baptême de mon frère. Mais il a beaucoup beaucoup plus... alors, on a reporté à mardi. Mardi, il pleuvait encore beaucoup le matin. Je consulte les bulletins météo, les radars, et je m'apperçois que vers 16h, il y aura une éclaircie de 2 à 3h maximum. On tente, au pire, on renonce de partir une fois sur place. Arrivé à l'aéroclub, je vois mon FI, qui vennais d'atterrir. Je lui demande les conditions, si c'est volable. Il me répond par l'affirmatif, et que je peux partir sans problème.
On s'installe à bord de l'avion, et demande à la tour une autorisation de partir dans l'ouest du terrain (le vent vennant de l'ouest, on verra la pluie arriver, s'il y en a). Et nous sommes autorisés à partir en 17, avec un très léger vent. Mon passager est un peu stressé au départ (il me l'a confirmé après le vol). Mais une fois le décollage effectué, il se sent plus en confiance :-) . Nous sommes allés jusqu'au cap Fréhel. Les nuages rendent les couleurs plus contrastées, c'est très joli! Mon frère est emerveillé. Il comprend mieux pourquoi je suis très attiré par l'aviation.

Comme remerciement, mon frère, a conçu cette sublime vidéo de 7 à 8 minutes :
Vous avez la possibilité de la regarder en haute définition (HD) , ça vaut le coup! (attention : la vidéo en HD est lourde à charger.. 200Mo!) Ou vous pouvez la regarder en qualité inférieure (plus rapide à charger pour les connections lentes , plus bas)



HD : http://vimeo.com/2124581?pg=embed&sec=2124581&hd=1





Qualité inférieure :



Un grand merci à mon grand frère!!!

A bientôt!


Paul R.
Repost 0
Published by Paul R. - dans Heures de vol
commenter cet article
1 juin 2008 7 01 /06 /juin /2008 23:10
N'ayant pas eu le temps d'écrire un récit à l'issu de chacun de mes vols, voici une petite vidéo regroupant mes vols effectués durant les trois derniers mois.
La première partie concerne les vols locaux : Saint-Malo, Mont-Saint Michel, Cap fréhel,...
La seconde partie résume mes premières navs Solo : Saint-Brieuc LFRT , Granville LFRF (je ne me suis pas encore posé à Dinan LFEB en solo).

Bons voyages :




Je suis actuellement à une 15aine d'heures en solo. Encore 5, et je pourrais emmener des passagers! :o)

Amivolement,


Paul R. ;-)
LFRD
Repost 0
Published by Paul R. - dans Heures de vol
commenter cet article
15 mars 2008 6 15 /03 /mars /2008 17:15
Bonjour chers lecteurs!,


Cela fait deux ou trois semaines que je cherche à voler pour faire ma première nav solo : Dinard > Saint-Brieuc > Dinard (LFRD > LFRT > LFRD). Mais la météo médiocre de ce mois de mars m'en empêche! J'ai réservé un vol ce matin à 11h. Je me suis levé vers 8h30 - 9h afin de consulter la météo, les TAF, METAR, (SIGMET...),... A cette heure-ci, Saint-Brieuc était en CAVOK, et Dinard, presque aussi :o) (visibilité > 10km et NSC (pas de nuages)). Mais les TAF étaient dissuadantes...  des TSRA (orages) prévus pour 11h!! Sur ce j'appelle mon FI et lui demande ce qu'il en pense. Il me dit qu'il ne faut pas prendre de risque et que je ferai un vol local si les conditions ne s'améliore pas.
À 11h, à l'aéroclub, les prévisions météo n'avaient guerre changé, si ce n'est que les orages étaient prévus une heure plus tard (pour 12h). Mon FI m'a dit de monter à 1500ft et de prendre cap vers Saint-Brieuc et de voir (sous l'autorisation du contrôleur biensûr :o) ). Si le temps est menaçant, je fais demi-tour, sinon, j'y vais,... mais j'ai vraiment pas envie de prendre de risque... Je prépare tous les papiers pour le vol pendant que mon instructeur sort l'avion, puis fais la prévol (bizarre les volets sont restés sortis...) et embarque, seul.

J'exécute les check-lists et m'annonce à la tour pour un vol sans plan de vol à destination de Saint-Brieuc. Le contrôleur m'autorise à rouler au point d'arrêt 17, transpondeur 7031. Ensuite, il m'autorise au décollage. Mais au moment où je prends le cap vers mon premier point de report, la tour m'informe qu'il y a des orages au dessus de Saint-Brieuc... :-/ .. "Reçu Charlie Echo.... heu,... on va revenir en vol local vers,... la pointe du groin si possible?" "Charlie Echo, vous pouvez remonter jusqu'à la cote pour ne pas gêner le trafic et  allez à la pointe du Groin." Je rejoins alors la côte, et la longe jusqu'à un peu avant le pointe du Groin. Le paysage est magnifique. Il n'y a pas de vent, pas de turbulence... :-) Dommage que je n'ai pas emporté mon appareil photo avec moi! (Je comptais être occupé durant ma nav'...). J'ai donc fait une jolie petite ballade. Je ne suis pas allé jusqu'à la pointe, j'ai fait un beau virage à 45° (un 450 :o) soit 1 tour et 1/4) un peu après le Havre de Rothéneuf. Je suis passé à coté de saint-coulomb, puis puis j'ai viré en direction du Barrage de la Rance.
Je m'annonce à ce point pour intégrer le circuit du terrain, suivis d'un toucher. La tour me demande de rappeler en base main gauche piste 17. Lorsque je veux sortir les volets, ceux-ci ne bougent pas... Je ralentis encore un peu et retente, mais toujours pas. "CE, ce sera pour un complet finalement, nous sommes en panne de volets" "Panne de volets, reçu, CE  autoriser à l'atterrissage piste 17". Je suis bien aligné sur la piste, il n'y a que 2kt de vent. Mon plan est correct. Du fait que je n'ai plus de volets, je majore un peu ma vitesse, comme je l'ai appris dans mon théorique PPL, à 60kt (de toute façon je suis en moteur réduit, donc en vol plané, et je ne peux pas réduire plus!). La tour me réautorise une deuxième fois à l'atterrissage piste 17 (sûrement par précaution, et/ou par oubli :o) ). J'ai été très fier de moi, j'ai réussi à faire un kiss malgré ma panne de volets :-) .  J'ai touché à 55kt à peu près, et le contact à été très doux (et centré au milieu de la piste).
Je dégage la piste 17 par la piste 30 et roule vers le parking club. Un fois à l'arrêt, je vérifie les breakers (disjoncteurs) : Il sont tous OK ... Je ne comprends pas du tout la raison de cette panne. Je la signale à mon FI, sur le carnet de route, et sur la fiche journalière....

Pendant ce temps là, il ne reste plus qu'un seul avion au club :-/ Le HK est en GV, le BOZO est arrêté je ne sais pas exactement pourquoi, le RK n'était pas dans le hangar ce matin,... le CE, est en panne de volets.... Il ne reste plus que Alpha Lima, le DR400 :-) .

Que d'émotions ce matin :o) J'espère que ce genre de vol n'arrivera pas souvent, c'est une bonne expérience, mais une fois me suffit! :-)

Voici grossomodo, le trajet de mon vol :


Image Hosted by ImageShack.us

Amivolement,


Paul R., qui attend toujours le beau temps... :o)
LFRDti_bug_fck
Repost 0
Published by Paul R. - dans Heures de vol
commenter cet article
21 février 2008 4 21 /02 /février /2008 19:18
Nous sommes le Jeudi 21 Février 2008, et je dois passer mon Brevet de Base ce matin de 11h à 12h30! Je me lève assez tôt pour me préparer tranquillement. Je consulte la météo, il fait froid mais beau :-). Mon FI vient me chercher à domicile vers 10h30. Il me demande de remplir quelques papiers dans la voiture concernant l'inscription au Brevet de Base.


On arrive au club. Pendant que mon FI nous inscrit sur la fiche journalière, je vérifie le carburant : il y a le plein moins 35 minute. Cela fait un peu moins de 6H d'autonomie, c'est largement suffisant!! Je fais la prévol du Charlie Echo, et le sors du hangar.  Mon FI me demande si j'ai pensé à regarder l'huile,....... "oups" dans le feu de l'action j'ai oublié :-( . Je ne vais pas répondre que oui, si jamais il n'y en avait pas assez, j'ai pas envie d'avoir une panne moteur... On vérifie donc le niveau d'huile, qui s'avère correcte, puis nous nous installons à bord de l'oiseau.

J'exécute minutieusement les check-lists. Tout se passe bien, le moteur démarre bien. J'écoute l'ATIS :
"Information Echo, enregistrée à 10h00 UTC, Locator ILS piste 17, piste 17 en service, niveau de transition 50, vent du 220°/ 10kt, visibilité supérieure à 10km, nuages FEW à 3700ft, température 11°C, point de rosée 8°C, QNH 1027, QFE 1019, avisez la tour lors de votre premier contact que vous avez copiez l'information Echo".
Ensuite mon FI m'indique le programme du vol : Départ vers l'ouest du terrain pour de la maniabilité (virages à 45°, décrochage, pannes en campagne,...) ensuite, retour sur le terrain suivi d'une intégration, puis de quelques tours de piste, en 17, et en 30 si la tour nous autorise pour du vent de travers.
Je m'annonce à la tour :
" Dinard tour de Charlie Echo, Bonjour.
- Charlie Echo de Dinard tour, bonjour.
- Dinard tour de F-HCCE, un Tecnam P2002 au parking de l'aéroclub avec l'info Echo, demandons roulage pour un vol local à l'ouest du terrain.
- Recu CE, quelle sera votre altitude?
- On aura une altitude de 2000ft maximum, CE.
- Bien reçu CE, affichez 4757 au transpondeur, roulez pour la piste 17 et rappelez prêt.
- 4757 au transpondeur, on roule pour la piste 17 et on rappelle prêt, CE."
Je bascule le transpondeur affichant 4757 sur "Alt". La température de liquide de refroidissement est supérieure à 50°C, on peut rouler :-) . Je teste les freins, vérifie l'horizon artificiel, le cap, la bille et l'indicateur de virage dans le virage. Tout fonctionne. Je m'arrête au point d'arrêt 17 en épi. Les paramètres moteurs sont corrects, je fais les essais moteurs. J'affiche 1560tr/min : Réchauffage Carbu, Magnétos L / R, Dépression gyro, Ralenti. C'est bon. Je fais la dernière check : celle d'avant décollage, et tout est OK!.
" CE, au point d'arrêt piste 17, prêt au départ
- CE, alignez-vous piste 17, autorisé au décollage, vent du 220°/9kt .
- CE, on s'aligne piste 17, autorisé au décollage piste 17".
Nous ne sommes que deux sur le circuit de Dinard, le Raynair vient de partir.

Je m'aligne sur la piste, "pompe essence sur ON" et je décolle. ">2300tr/min, pas d'alarme, badin actif, 50kt rotation". Il n'y a pas trop de dérive. À 500ft (QNH) je rentre les volets, et à 700ft, je coupe la pompe essence et vire par la droite vers l'ouest.

Une fois à 2000ft, et assez éloigné du terrain, mon FI me demande d'effectuer des virages à 45°. Je commence par la droite (le plus difficile). Je maintiens 2000ft et 45° durant tout le 360°, mais au moment de sortir, je perds de l'altitude, à peine 100ft, donc ça passe. Ensuite à gauche. Pareil, je suis parfait durant tout le virage, mais en sortie, cette fois ci je gagne de l'atlitude... (<100ft! ouf!).


Ensuite, le décrochage. Je configure l'avion comme en approche en gardant 2000ft. Je cabre de plus en plus, et...... hop décrochage (faut le vouloir quand même!). Assiette, puissance, réchauffage carbu poussé (froid). Je n'ai perdu qu'à peine 200ft. Mon FI m'a dit deux choses sur ce décrochage. Premièrement, je n'ai pas vérifier s'il n'y avait personne en dessous de l'avion avant l'exercice!! Aïe.. Deuxièmement (moins important), j'ai atteinds les pleins gazs alors que mon assiette n'était pas encore positive,... du coup, j'ai perdu un peu plus d'altitude ("mais ce n'est qu'un détail" me dit-il,.... "utile tout de même" que j'ai répondu :o) ).

Après cela, on s'est rapproché des terres, et avons simulé une panne moteur (en campagne).
    1 - Recherche de panne (MEC : Magnétos, pompe Essence, réservoir Essence, Carburateur)
    2 - Vitesse de finesse max : 66kt ou 68kt (ça dépend de la page de manuel de vol...! :-D) - Compensateur
    3 - Recherche de terrain... phase la plus délicate,
    4 - "Mayday, mayday, mayday, F-HCCE, en panne moteur à l'ouest du terrain, on va essayé de se poser en campagne" (simulé) à la radio, Balise de détresse, 7700 au transpondeur
    5 - On s'applique sur la trajectoire !

J'ai choisi un terrain un peu trop loin j'avoue. J'aurais peut-être pu me poser, mais vraiment, vraiment juste!!
Remise des gaz : Réchauffage carbu (froid), assiette, puissance, volets rentrés.
On a donc refait une deuxième panne moteur, mais cette fois-ci, je n'étais pas trop court, mais trop long..., j'ai dû faire d'énormes virages en "S". Là, j'aurais pu me poser au milieu du champ et m'arrêter avant le bout, je pense (et mon FI aussi le pensait), mais je peux faire mieux,... et j'AI fait mieux :o)
Ensuite, nous sommes retournés vers le terrain pour un encadrement à 2000ft. Arrivée à la verticale, la controleuse nous demande de patienter un peu. J'effectue un virage à 45°. Je fais un demi tour et nous sommes autorisés à débuter l'exercice. Idem que pour la panne en campagne (-1 -2 -3 -4 -5), sauf que le terrain est tout trouvé! La trajectoire que j'ai suivie n'est pas conventionnelle j'avoue (ce n'était pas une PTC non plus :-D voir la BD ci-dessous). Mon FI se demandait si j'allais arriver au seuil de piste... Ma branche d'éloignement n'était pas perpendiculaire, puis j'ai effectuer un vague virage en "U". J'avais bien l'impression de maitriser la situation... et en effet, je me suis posé (à la surprise de mon FI) presque parfaitement au bon endroit, avec un petit décrab',... pas un kiss, mais pas loin! :-) Mon FI a dit : "ça passe" ;-)


Image Hosted by ImageShack.us
Alexandra ZAÏNAL

Après nous avons fait un tour de piste classique par la droite piste 17. Tout s'est bien passé... Le toucher aussi :-) . Avec l'autorisation de la tour nous sommes passés en tour de piste main gauche piste 30 afin d'avoir un vent de travers (10kt) perpendiculaire!
La tour nous a demandé de prolonger notre vent arrière afin de laisser un traffic en approche IFR atterrir piste 17. En finale piste 30, la dérive est assez élevée! Arrive le moment du toucher : Pied à droite, manche au vent (à gauche),... tout en cabrant,.... je tiens l'axe, mais le toucher n'est pas extraordinaire... On repars alors pour un dernier tour.
Pareil, nous prolongeons la vent arrière. L'atterrissage a été plus beau que le précédant, mais... je sais que je peux faire mieux :-) . On demande l'autorisation de faire un 180 sur la piste pour rejoindre la bretelle club et on quitte la fréquence une fois la piste dégagée. Je rentre les volets, coupe le transpondeur, la pompe et le rechauffage carbu. Je m'arrête au parking (un peu de travers) et coupe le moteur après 53 minutes de vol!! À la fin j'ai eu le droit à un débreifing du vol, mon FI m'a dit les petites erreurs que j'avais commises à ne pas refaire et m'a déclaré APTE pour le Brevet de Base!!!!!! YYYYYYOUUUUUHHHHHOUUUUUUUU!!!!!! :-D
Ca va encore être la fête ;-)

Merci énormément à mon instructeur pour ce Brevet de Base!


Maintenant, je vais pouvoir voler en solo (sans la présence de mon FI au club) dans un rayon de 30km!! (Du cap Fréhel au Mont Saint-Michel! à peu près). Quand j'aurai 16ans (dans quelques mois) et 20h de vol en solo, je pourrai emmener un passager :-)
En attendant, mon prochain vol avec mon FI sera une nav en double de Dinard LFRD à Saint-Brieuc LFRT, que je referai en solo par la suite (si tout se passe bien).


@bientôt!



Paul R ;-), jeune pilotaillon breveté
LFRD
Repost 0
Published by Paul R. - dans Heures de vol
commenter cet article
8 février 2008 5 08 /02 /février /2008 22:57
Après avoir rempli plusieurs fois les papiers d'inscription au théorique du PPL/A (en raison des nouvelles réglementation du 01/01/2008), je suis enfin inscris le 29 janvier pour le session du mercredi 30 janvier 2008!! :-) 

Le matin je suis sorti de cours un peu plutôt que les autres, et beaucoup (que je n'avais pas prévenu) se demandait où je pouvais bien aller :-) .  Pour qu'ils comprennent, je leur avais expliqué que je passais l'équivalent du code voiture mais pour avion!
C'est ma mère qui m'a emmené à Rennes Saint-Jacques. Dans la voiture je suis un peu stressé. Mais en même, j'essaie de me rassurer en me disant que la veille je me suis enchainé les 5 modules sur "chez gligli", et que j'ai réussi 4 modules sur 5 :-) .

On arrive un peu en avance à Rennes Saint-Jacques, donc nous décidons d'aller déjeuner à l'aéroport (en plus des 2 sandwichs que j'ai déjà mangés!). J'en profite pour revoir une dernière fois quelques réglementation et un peu de météorologie (mon gros point faible...).

C'est bon il est 13h15, nous sommes plusieurs personnes à attendre devant la porte de la salle d'examens et nous pouvons rentrer. Tout le monde est à la recherche de sa place, .... et la trouve :-D !  On signe le papier de présence, et c'est parti pour 4h de QCM!!! Il faut au minimum 75% de bonnes réponses à CHAQUE module...

Premier module : La règlementation. 24 questions à faire en 30 minutes.  Ce n'est pas évident mais je m'en sors pas mal... 21/24 !! Youhou! et de UN!  (Le correcteur corrige les copie au fur et à mesure qu'on répond aux QCM.

Deuxième module : La mécanique du vol. 24 questions à faire en 45 minutes. C'est le seul module où j'ai eu besoin de tout le temps reglementaire pour répondre... Il y a 2 ou 3 questions biscornues mais on retrouve beaucoup de questions de "chez gligli" et cela me rassure :-) . Là aussi, je m'en sors bien : 21/24 également! Yeeahh!! et de DEUX!

Troisième module : Préparation du vol, météorologie. 44 questions à faire en 1H15. Aïe, le module que tout le monde redoute le plus... La salle est au complet (30 personnes, j'ai compté :-P). Ouf, il n'y a pas trop de météorologie,... l'ensemble n'est pas très très compliqué, mais je doute sur pas mal de questions. Ma méthode est de répondre à la question sans regarder les réponses proposées. Ensuite, si elle existe, je la coche sinon, je regarde la réponse la plus logique, ou je procède par élimination. Et une fois que j'ai trouvé, j'évite de TROP réfléchir, sinon, c'est la que je m'embrouille :o) ! Ma méthode à plutôt bien marché car je réussi ce module avec 36 ou 38 / 44 (je ne me souviens plus exactement) !! YOUPI!! Le plus gros est fait! Il en reste encore deux, les deux que je trouve plus faciles (sur gligli)!

Quatrième module : Facteurs humains. 12 questions à faire en 20 min. Sur 12 questions, j'en ai reconnues 11 qui sont sur "chez gligli" :o) Je réussi également le module avec 100% de bonnes réponses!!!!!!!!!!!!

Cinquième module! : La communication. 16 questions à faire en 20 min. Je le trouve encore plus facile que le précédent!!!!! En 5 min, j'avais rendu la feuille! Et au résultat, 100% de bonnes réponses également!!!!!!!!

YYYYYYYEEEEEEAAAAAAAHHHHHH!!! J'ai mon PPL Théorique!!! J'averti tout le monde! Ma copine, mes parents, mes grands parents!, mon frère, mon instructeur (qui m'apprend que passer les 5 modules d'un coup n'est pas donné à tout le monde! En effet, par la suite, nous apprendrons que nous ne sommes que 3 ou 4 pour cette session!), mes potes, mon chat.... :o) C'est la fête!!!


Il ne reste plus qu'à passer la pratique : le Brevet de Base, durant les vacances de Février!


Merci à mon FI, et à mes parents pour ce grand pas aéro!


@ bientôt,



Paul R.
LFRDti_bug_fck
Repost 0
Published by Paul R. - dans Heures de vol
commenter cet article
23 décembre 2007 7 23 /12 /décembre /2007 13:49
Ce matin, les conditions météorologiques sont idéales pour des tours de piste.... petit vent léger sensiblement dans l'axe de la 17, pas de nuages, et une température supérieure à 0°C!!!!!
Je vérifie le carburant, fait la prévol et sors l'avion. Qu'il est agréable à sortir du hangar... il roule tout seul :-) !
Je positionne les ceintures de façon à ne pas les enmêler, et je monte à bord. J'attends 2-3 minutes le temps que mon FI me rejoigne.

J'exécute minucieusement les check-lists.
"Dinard tour de CE bonjour"
"CE, de Dinard tour bonjour"
"Dinard tour de Fox-Trot Hotel Charlie Charlie Echo, un Tecnam au parking de l'aéroclub avec l'information Bravo demandons roulage pour des tours de piste"
"Charlie Echo, affichez 4757 au transpondeur, roulez au point d'arrêt 17 et rappelez prêt"
"4757 au transpondeur, on roule au point d'arrêt 17 et on rappelle prêt, Charlie Echo"

Je lâche le frein et roule jusqu'au point d'arrêt. Je suis autorisé à un alignement et décollage piste 17. "2000tr/min, pas d'alarme, badin actif,.... 50kt, rotation". Je maintiens bien l'axe de piste. A 500ft, je rentre les volets avec la petite commande électrique. A 700ft, je coupe la pompe électrique et vire à droite. Je stabilise à 1200ft. Je m'annonce à la tour en vent arrière main droite tout en configurant l'appareil pour le toucher : Pompe électrique sur ON, réchauffage carbu en marche, et 15° de volets. J'ai du mal à tenir l'altitude. Mon altimètre varie de 1100ft à 1300ft durant la vent arrière. Je vire en base. Je réduis les gaz à 1000tr/min, attends que la vitesse atteigne 60kt, et j'amorce la descente. Je sors tous les volets et augmente un peu la puissance pour ne pas faire chuter le badin. Je suis un peu à gauche de l'axe. Nous sommes autorisés au toucher, le vent est léger. Je me recentre sur la piste. J'arrondis au niveau des plots. Mon toucher n'étais pas trop mal je trouve. Mais j'aurais pu faire mieux me dit mon FI, il faut cabrer un peu plus et arriver un peu moins vite. J'ai passé le  seuil de piste avec un vitesse de 60kts au lieu de 50kts... Mais rien de grave on s'est bien posé tout de même... ! Je rentre les volets, repousse le réchauffage carbu et remets les gazs.

L'avion atteint très vite les 50kts. A environ 150ft sol, mon FI coupe les gazs. "Si tu as une panne là, qu'est ce que tu fais?". Je ne mets pas longtemps à réagir, je pousse sur le manche et m'apprete à sortir tous les volets. "Bon réflexe" Et il me remet les gaz. Je poursuis le tour de piste normalement. En vent arrière, nous passons juste au dessus d'un ULM qui décollait en 30 ;-) On pouvait même voir le pilote! J'arrive un peu mieux à maintenir l'altitude. Nous sommes N°2 derrière Alpha Lima pour un toucher piste 17. Lors de ce toucher, mon FI m'a accompagné au manche pour que je vois bien comment il faut faire. On s'est plutôt bien posés! Sans bruit!.

Je reconfigure l'avion et redécolle. Il atteins 50kts en quelques secondes et grimpe très vite à 1200ft. Le tour se déroule normalement. Je me présente en finale dans l'axe, sur le bon plan d'approche (2 rouges, 2 blanches), avec un taux de descente de 400ft/min et avec une vitesse de 50kts cette fois-ci. Tous les paramètres sont réunis pour que je réussisse mon atterrissage qui est un "option". Cela veut dire que si mon FI n'est pas satisfait, on decolle et refaisons un tour. Et s'il est satisfait on s'arrete en bout de piste et il descend de l'avion. Ce fut la deuxième solution qui se produisit. Mon atterrissage était pas mal en effet! Les deux roues arrières se sont posées simultanément sans bruit, et la roulette avant à suivi tout en douceur :-D.


Mon FI me proposa de le laisser au croisement de piste, et de faire 2 ou 3 tours de piste en solo. ;-) "Pas de soucis!" J'abandonne mon instructeur préféré au monde des rampants au point d'arrêt 17. Lorsqu'il est descendu de l'avion, le courant d'air frais me fit beaucoup de bien... je commencais à avoir chaud. Je ne me suis rendu compte qu'après le vol que j'avais laissé le réchauffage cabine en marche (tiré)... ;-)


J'ai l'impression de revire mon premier lâcher... mais avec moi de stress :-). Je refais la check-list d'avant décollage et m'annonce à la tour. Je suis à nouveau autorisé à un alignement et décollage piste 17 devant un avion qui vient de s'arreter avant le croisement de piste. Conservateur de cap recalé sur 173°, Transpondeur vérifié sur ALT, et la pompe électrique en marche. Je mets les plein gaz. À 50kts, je décolle. Je suis seul dans le circuit. En vent arrière, je configure l'appareil pour l'approche. Là, je me rends compte qu'il n'est pas possible de maintenir une vitesse de 60kt, volets sortis, tout en restant à 1200ft avec 1500tr/min. Je réduis donc les tours à 1400tr/min. Ca doit être parceque je suis seul à bord. Je vire en base puis en finale. Je suis autorisé au toucher. Mon toucher n'est pas extraordinaire.... J'ai bien posé l'avion certes, mais comme m'a dit mon FI tout à l'heure, "je peux faire mieux"!

Et je redécolle, le tour de piste s'effectue sans problème. J'ai bien maintenu mon altitude (1200ft). Je me présente plutôt bien en finale. Mon deuxième toucher solo est le plus beau toucher que j'ai réalisé en Tecnam! Un "kiss" :-) . C'est vrai qu'il avait raison quand il mon FI m'a dit tout à l'heure que "je pouvais faire mieux".  (Pat à fait mieux en DR221 l'autre jour en revenant du Mont St Michel... mais je suis quand même fier de moi :-P). Je regarde le chrono : 15min. J'ai encore le temps de faire un dernier tour de piste. Heureux, je reconfigure l'oiseau pour un dernier tour.

Il fut assez rapide celui-là. La montée s'est effectué très rapidement. J'ai viré en vent de travers un peu après la mi-piste! Par contre, durant la vent arrière, mon altitude a grimpé jusqu'à 1300ft sans que je ne m'en rende compte.... Etant un peu plus haut, je réduis les tours à 900tr/min pour avoir un taux de descente un tout petit peu plus élevé. Je me concentre pour réaliser un second kiss... mais ce ne fut pas le cas. J'ai arrondis un peu trop du coup l'atterrissage n'était pas "Extra" mais juste "satisfaisant" :-).

Et je roule au parking. Je rentre les volets, coupe la pompe, le réchauffage carbu et le transpondeur. Mon FI me demande de remettre l'avion sur l'herbre, c'est ce que je fis :-) Lorsque je sers le frein de park, le chrono affiche : 0h24 de Tecnam Solo!! C'est un bon début! Vivement la prochaine fois ;-)


Joyeuses fêtes de fin d'année à toutes et à tous ;-)


Paul R.


NB : Petite question que j'ai oublié de posé à mon FI : Comment fait-on pour faire une navigation au VOR dans le Tecnam? Il n'y a pas de cadran VOR!  Ca se fait au GPS? ;-)

Image Hosted by ImageShack.us
Repost 0
Published by Paul R. - dans Heures de vol
commenter cet article
16 décembre 2007 7 16 /12 /décembre /2007 20:07
Cette fois-ci, au lieu de voler au lever du jour, j'avais reservé un vol vers 16h, pour le coucher du soleil. Le BOZO étant en maintenance (jusqu'au 22), nous avons volés sur le Tecnam F-HCCE. Je commence à y prendre vraiment goût! Il est léger, maniable, roule très facilement au sol,....

Après la prévol, nous montons dans l'avion. On s'attache (tache difficile à exécuter dans cet avion) et je commence les check-lists. Viens le moment de la radio. Deux fois de suite, je me suis trompé sur l'indicatif de l'appareil : "Zulu Oscar, heu,... Charlie Echo pardon" :-) . Mais après, je n'ai plus commis d'erreur de communication radio.
On a décollé piste 17, avec un vent qui venait de la droite à la perpendiculaire! Heureusement, il ne dépassait pas les 10kts. Le CE se maintient plutôt bien au sol, c'est agréable. On atteint assez rapidement les 50kts, vitesse de la rotation.


***Article inachevé***


Paul RICHIER
Repost 0
Published by Paul R. - dans Heures de vol
commenter cet article