Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Menu

Menu
 



 
  Carnet de Vol
  

Heures de vol   Total     :  92H15
Nombres atterrissages  :  443 ATR
Avions pilotés : F-BOZO, F-HCCE
           F-GCAL,  F-GAHS, F-GAHK
      (DR221;DR400;P2002)
(18/02/2010)

 

paul-airlines

Recherche

Compteur de Visites


depuis le 19/07/2007

frontpage hit counter
Locations of visitors to this page

Archives

2 novembre 2007 5 02 /11 /novembre /2007 18:54
Cet après-midi, nous sommes allez à Dinan Trivelan (LFEB) travailler l'intégration sur terrain non-contrôlé.

J'arrive au club vers 15H. Pendant que mon FI était avec une jeune en train de faire un débreifing de son vol, je vérifie le carburant embarqué et sors faire la prévol de BOZO. Une fois la vérification de l'avion terminée, je retourne chercher la clé et je m'inscrit sur la fiche journalière. Mon FI me demande si ça ne m'embête pas d'emener la fille en passager. Biensûr que non ça ne m'embête pas! Elle débute l'aviation depuis quelques jours (ou semaines) et vole également sur BOZO.

Nous montons tous les trois dans l'avion. J'effectue les check-lists, roule au point d'arrêt 35 (piste en service) et avant de faire les essais moteur mon FI me dit : "Tu n'aurais pas oublié quelque chose dans ta check-list? - Peut-être? c'est quoi?". J'avais en effet oublié de régler le VOR (114.3, sur la route 190°) et de faire le breifing de nav. (ces deux éléments ne sont pas pris en compte lors des tours de piste...!). J'execute ces deux élements, fais les essais moteur et la check-list avant décollage.
On s'aligne piste 35. Cap de la boussole, Cap du consrvateur de cap (353°), Transpondeur sur Alt, Pompe électrique sur ON. On met les pleins gazs, mise en ligne de vole à 50km/h et rotation à 110hm/h. Je reste bien sur la ligne blanche durant toute la phase de décolage. J'entends mon FI  dire à notre passagère "tu vois, c'est possible de rester au milieu! ;-)" Je souris en me disant qu'on est tous passé par là, par les zigzags sur la piste...! :-) .
A 500ft, je rentre les volets et je demande à mon FI : "le virage, on le fait par la gauche? ou par la droite?" " Comme les tours de piste ;-)!" "Par la gauche donc!" Et je vire à gauche. Oups! Je n'étais pas encore à 700ft! Mon FI me le fit remarquer en me tapotant l'épaule! "Hep, pas trop vite!" ;-) J'attends d'être à 700ft pour effectuer mon virage par la gauche. Je continue ma montée jusqu'à 2000ft, au raz du plafond nuageux. J'intercepte la route 190° du VOR DIN et je la suis. J'aperçois Dinan. Je mets donc à la recherche du terrain mais je ne le vois pas! Mon FI me demande : "Tu vois le terrain? moi je le vois". Non je ne le vois pas. Grrr.... Il est où???!! Et d'un coup je le vois! Un peu tard j'avoue : on était à 30sec de la verticale terrain alors qu'il y a une visibilité supérieure à 10km!! Comme c'est ma première nav, c'est mon FI qui fait les échanges radio. Il annonce d'abord qu'on à visuel sur Dinan et qu'on passe sur la fréquence de Dinan LFEB (123.5). On regarde l'aire à signaux, et d'après la manche à air, on estime que la piste en service est la 07. On s'annonce à la radio (en auto-information) : "À Dinan, de F-BOZO, un DR221 actuellement à la verticale terrain à 2100ft pour une intégration sur Dinan piste 07". A ce moment un ULM s'annonce en finale piste 25. Surpris on demande la piste en service. L'ULM nous répond la 25 et un autre avion répond la 07. Après un court débat, et d'après le vent actuel (qui est perpendiculaire à la piste mais légèrement orienté pour la 07) on en conclut que la piste en service est la 07. L'ULM qui vient de se poser effectue un 180° sur la piste et redécolle en 07! Pendant ce temps, moi, je descends à 1400ft (altitude du circuit du terrain), vire en vent de travers puis en vent arrière. Je prépare l'avion pour l'atterrissage. On s'annonce à nouveau à la radio en vent arrière pour la 07. À dinan, la piste étant plus courte, tout se passe plus vite! Quand je le juge bon, je vire en base et m'aligne en finale. Il y a un fort vent de travers je trouve! Comme ça fait longtemps que je n'ai pas eu de vent de travers, mes atterrissage ne sont pas extraordinaires.... 8-/ ! Mon premier atterro était correct. J'ai bien décrabé mais je n'étais pas sur l'axe....!! On a donc refait un tour.
On reconfigure l'avion, et on redécolle. L'ULM rentre à l'aéroclub de Dinan, on se retrouve donc à deux dans le circuit de Dinan. Mon approche sur la 07 est plutôt réussi. Par contre le toucher....... j'ai même entendu mon FI dire "on va sortir sur l'herbre..." Mais je savais qu'on ne sortirai pas! Car juste après mon toucher (un peu en crabe et non dans l'axe), j'ai corrigé avec le palonnier et on s'est retrouvé au milieu de la piste.
Je rentre un cran de volet, coupe le rechauffage carburateur et remets les gazs pour un dernier tour sur Dinan. Il ne faut pas trainé sur la piste de Dinan car le bout arrive vite,... très vite! On a eu besoin de la piste entière pour redécoller!! Lors de ce tour, mon FI me dit qu'on fera l'atterrissage et le décrabage ensemble. Et "ensemble" on s'est posé comme une fleur! Sur ce, il m'a dit qu'on retravaillera les atterrissages en vent de travers!
Après le décollage, on annonce notre départ vers Dinard sur la fréquence de Dinan. Puis, on se présente sur celle de Dinard pour un retour sur le terrain. Cette fois-ci, on ne monte qu'à 1500ft. La tour nous signale un cessna citation en longue finale IFR sur notre droite. Du coup, on reste sur la gauche de l'axe 35 pour ne pas subir les turbulences de l'appareil précédent. Je configure l'avion pour l'atterrissage finale. Mon approche est régulière, à la bonne hauteur. J'arrive au niveau des plots pour arrondir. Je cabre doucement,  décrabe, et me pose d'un peu haut mais beaucoup mieux que le deuxième toucher à Dinan!
Je ramène l'oiseau à la pompe à essence, regarde ma montre et, à ma grande surprise, nous n'avons mis que 38 minutes pour faire un aller-retour Dinard <=> Dinan et 3 tours de piste!!
Je fait le plein de carburant puis je retourne au club remplir le carnet de route.

J'ai réservé un vol pour Mercredi prochain où nous feront la même chose qu'aujourd'hui sauf s'il y a un fort vent de travers, où nous travaillerons l'atterrissage en vent de travers.

A bientôt,


Paul R, pilotaillon en progression! ;-)

Partager cet article

Repost 0
Published by Paul R. - dans Heures de vol
commenter cet article

commentaires

pat 05/11/2007 14:12

Ah Dinan, j'y ai fait des dizaines et des dizaines de tours de piste, et c'est jamais gagné!Surtout avec du vent de travers et le BOZO.Fais gaffe quand même, c'est pas prudent du tout de se poser en crabe avec un train classique!C'est un peu ma hantise et je préfère décraber un peu plus tôt.Patrice, qui va aussi faire une scéance de tdp par vent de travers dès que possible.