Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Menu

Menu
 



 
  Carnet de Vol
  

Heures de vol   Total     :  92H15
Nombres atterrissages  :  443 ATR
Avions pilotés : F-BOZO, F-HCCE
           F-GCAL,  F-GAHS, F-GAHK
      (DR221;DR400;P2002)
(18/02/2010)

 

paul-airlines

Recherche

Compteur de Visites


depuis le 19/07/2007

frontpage hit counter
Locations of visitors to this page

Archives

5 septembre 2007 3 05 /09 /septembre /2007 21:52
Ce Mercredi 5 Septembre 2007 est un jour clé de ma formation de pilote! Hé oui, je ne l'avais dit à personne de ma famille avant de partir et pourtant je sentais ce jour approcher à grand pas. Aujourd'hui, j'ai effectué mon premier vol en solo (seul à bord... sans le monsieur à droite ;-) ) en tant que Commandant de Bord!!!! Cela s'appelle le lâcher. Tous les pilotes sont passés par là et j'ai comme l'impression d'avoir effectué un grand pas aéronautique aujourd'hui!!

Je ne peux pas résister à l'envie de vous raconter comment ça s'est passé...! :-)

Nous avions rendez-vous à 15H00 à l'aéroclub. Mon FI m'a ammené un peu plus tôt car il avait des choses à faire à l'aéroclub. J'en ai profité pour faire la prévol tranquillement... Le batterie, la pompe, le gyrophare, l'avertisseur de décrochage, la purge, l'huile, le carburant, l'état de l'avion,..... Tout fonctionne et est opérationnel! J'attends 5min et mon FI arrive pour sortir l'avion en me disant : "Aujourd'hui tu te donne à fond hein? Les conditions sont idéales : 5 noeuds de vent dans l'axe de la 35 et pas de nuages!" Déjà, par ces mots, j'ai compris que je pouvais être lâcher aujourd'hui! Et j'ai tout donné!!!!

On fait les Check-lists, le Breifing décollage,...
"Zulu Oscar, au point d'arrêt 35 prêt au départ.
-Zulu Oscar, alignez-vous autorisé au décollage piste 35, vent du 360°, 5 noeuds.
-Zulu Oscar, autorisé alignement et décollage piste 35."
Et c'est parti! "<2300tr/min, pas d'alarme et badin actif" on passe en ligne de vol tout en restant sur la ligne blanche et on décolle! Tout le tour piste se déroule parfaitement bien, nous sommes le seul traffic évoluant sur le terrain! Arrive le moment de la finale. Oulala! Zut, on est trop haut là!!! Je pousse un peu le manche tout en parlant à la tour, et j'atteinds la limite de l'arc blanc (limite de vitesse pour les volets). Je tire légèrement sur le manche pour ralentir un peu, sors tous les volets et reprends mon taux de descente. Je rattrape la pente d'approche standard et me pose plutôt bien. Un petit rebond, très bien rattrapé et posé trois points dans l'axe. On rentre un cran de volet, on met le rechauffage carburateur sur froid et on remet les gazs!

Deuxième décollage, encore mieux que le premier! J'ai pas quitté la ligne blanche! On décolle et là, la fameuse question de mon FI qui tire sur la manette des gazs : "Si t'as une panne maintenant, tu fais quoi?" "Je pique un peu, sors tous les volets, et me pose sur le bout de piste restant" . Bonne réponse! On a remis les gazs... ouf ;-) ! Le tour de piste là aussi, parfait (c'est ce que m'a dit mon FI)! À l'approche aussi j'étais un peu haut, mais moins et j'ai réussi à rejoindre la pente standard sans problème et je me suis posé impécable. Mon FI a "adoré" celui-là! Moi aussi!! Sur l'axe et dans l'axe, en toucher trois points! De mieux en mieux. On reconfigure l'avion et on remet les gazs.

Ce troisième tour de piste fut un peu moins bien que le précédent (j'avais mis la barre haute!! :-) ) Arrivé en vent arrière mon FI me dit de demander "pour option" à la place de "pour un toucher". Là plus de doute, le lâcher c'est pour aujourd'hui. J'ai intérêt à assurer pour l'atterrissage. J'ai réduis les gazs un peu plus tôt pour ne pas arrivé trop haut comme tout à l'heure. L'approche est bonne, mais malheureusement, je me suis posé un peu en crabe... mais rien de grave, je me suis rattrapé sans dégat. "Finalement ce sera pour un complet" qu'a annoncé mon FI à la tour. Il m'a ensuite proposé de faire un tour en solo... "Heu,... bah oui pourquoi pas?!" (Au fond je voulais le faire ce tour en solo, mais il y avait un peu de stress, surtout à cause du 3eme atterro...) "Bon hé bien dans ce cas laisse moi là, au point d'arrêt, je vais descendre". Avant de descendre, il m'a rappelé tous les petits détails et il est parti en me secouant les ailerons!! ;-)



Bon, maintenant, je suis tout seul dans l'avion. "BOZO, tu es sous mon contrôle absolu!!!" BOZO étant bien dressé, et ayant effectué deux fois la check-list d' "AVANT DECOLLAGE", je me suis lancé :
"Zulu Oscar, au point d'arrêt 35 prêt au départ.
-Zulu Oscar, alignez vous sur la piste 35 et rappelez prêt." (Le contrôleur étant au courant de mon lâcher, il me fait progresser étape par étape).
A peine ai-je eu le temps de rappeler : "Zulu Oscar, autorisé au décollage piste 35, vent du 010°, 5 noeuds
- Zulu Oscar, on s'aligne et on décolle piste 35."
Ca fait bizarre de dire "on" alors que je suis tout seul ;-)

Aller, on vérifie le cap sur l'indicateur de cap, le transpondeur sur "alt" et la pompe électrique en marche. Tout ce que je dis à voix haute d'habitude je le dis à voix haute là aussi pour me rassurer (et pour combler le vide à ma droite!) Je mets les plein gaz. "<2300tr/min, pas d'alarme et badin actif" C'est parti!!!! On ne peut plus faire marche arrière (d'ailleurs, il n'y a pas de marche arrière sur BOZO!). Je reste parfaitement sur la ligne blanche qui est toujours restée entre mes deux roues!! Je n'avais jamais été aussi précis! Je tire un peu sur le manche et je m'envole.... seul....! C'est super impressionnant.... (surtout moralement).

Pour me mettre en confiance je me suis dit que je ferais le tour de piste étape par étape. À 500ft, je rentre les volets et à 700ft, je coupe la pompe électrique. Je regarde à gauche : il n'y a personne (heureusement!! Je suis censé être le seul!) et je vire de 90° à gauche. Je reste en montée à 140km/h jusqu'à 1200ft où je me mets en palier rectiligne horizontal tout en réduisant les tours moteur. Et je vire à nouveau de 90° par la gauche. Je me retrouve alors en vent arrière. Je prends le temps de vérifer que tous les cadrans sont corrects, que je suis bien parallèle à la piste et je prépare l'avion pour l'atterrissage : pompe électrique et réchauffage carbu sur marche, réduction de la vitesse, un cran de volet, et du compensateur à cabrer. C'est bon. Je viens de dépasser le croisement de piste, je m'annonce à la tour : "Zulu Oscar, en vent arrière par la gauche pour un complet piste 35" - " Zulu Oscar, numéro 1 à l'atterrissage piste 35, rappellez en finale" - "Zulu Oscar, numéro 1, on rappelle en finale 35".

Cette fois, au lieu que de réduire plus tôt les tours (gazs), j'ai préféré prolonger un peu plus loin ma vent arrière. Je suis resté à peu près stable, j'ai juste pris 50ft-100ft que j'ai reperdu avant de virer encore une fois de 90° à gauche. Une fois en base, là, je réduis les gazs à 1500tr/min. Et je vire pour la denière fois de 90° à gauche pour m'aligner en finale sur la piste 35.
Je m'aligne bien sur l'axe (il n'y a pas trop de dérive), je sors tous les volets et m'annonce à la tour : "Zulu Oscar, en finale pour un complet piste 35" - "Zulu Oscar, autorisé à l'atterrissage piste 35, derniers vents du 360°, 6 noeuds" (cette fois-ci je n'invente pas pour le vent :-) !!) - 'Zulu Oscar, autorisé à l'atterrissage". Maintenant, je me concentre sur l'atterrissage.... on fait comme d'habitude..... ;-) J'ai quand même préféré rajouter quelques tours de plus (1600-1700tr/min) pour me sentir en sécurité. Je maintiens 115 km/h jusqu'au seuil de la 35. Je réduis tout (les gazs) et tire doucement, doucement sur le manche.... un peu de pieds à gauche et de manche à droite..... et je me pose!!!! Juste avant de toucher, je me suis demandé : "ai-je bien sorti tous les volets?". Mais comme ce n'était pas le moment de regarder j'ai continué. En fait, ce n'était qu'une petite frayeur dû au stress car je les avais bel et bien sortis! Le contact a été un peu brutal! Je ne devais pas être tout à fait dans l'axe car je suis persuadé que mon toucher était trois points!!! Je reste sur la ligne blanche et ralenti progressivement jusqu'à la sortie. Je dégage la piste par la droite : "Zulu Oscar, piste 35 dégagée" - "Zulu Oscar, roulez juqu'au parking club pour quitter, au revoir." - "Zulu Oscar, Au revoir!!" YOUPI!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Je viens de faire mon premier vol en tant que Commandant de Bord!!!!!
Dans la joie, j'oublie de faire ma check-list "APRÈS ATTERRISSAGE"...! Mon FI, qui m'attendais à la pompe à essence, me le fit remarquer en me montrant les volets sortis avec un grand sourire (alors que dans la check-list, il faut les rentrer pour le roulage). Je m'empresse donc de les rentrer, de couper la pompe électrique, le réchauffage carbu et le transpondeur. Je regarde ma montre : 10min de vol en solo!!!!! Vous penserez peut-être que ce n'est pas beaucoup, mais c'est déjà pas mal!!! C'est très sentationnel de voler tout seul!! Bon, ce n'est pas le tout, il faut faire la check-list d' "ARRÊT MOTEUR" (où l'on ressort les volets ;-) ), et faire le plein d'essence! On discute un peu avec mon FI de mon "lâcher" et on ramène l'avion faire dodo dans son hangar....!


Ce fut une superbe journée, qui restera innoubliable!!! Les sensations dans un vol en solo ne manque pas!! Vivement le prochain vol! (Je n'en ai pas encore réservé à cause des cours au lycée...!)
Merci beaucoup à mon instructeur!! Image Hosted by ImageShack.us

Partager cet article

Repost 0
Published by Paul R. - dans Heures de vol
commenter cet article

commentaires

Paul R. 09/09/2007 22:19

Bonsoir et merci Laurence!Si la source de mes infos est correct, tu habiterais dans les bouches du Rhône, non? ;-)  Sur quel aéroport (/drome) voles-tu? (et sur quel type d'avion?)Bon courage pour le lâcher!!!!

Laurence 09/09/2007 15:52

Bravo pour le lacher, encore une heure ou deux pour moi, le temps d'aller voir le terrain le plus proche, en cas de pépin. Le coup de la panne, au décollage,  j'y ai eu droit la semaine dernière !

Paul R. 07/09/2007 22:00

Ca y est, j'ai tout réécrit!! et tout sauvegardé dans un fichier word!

Paul R. 07/09/2007 19:44

Hé non malheureusement,... C'est la première fois que ça m'arrive...! d'habitude quand on quitte sans quitter, ça sauvegarde mais là OB m'a dit que c'était sauvegarder mais en faite il n'avait pas fini (ma connexion était de l'ordre du 5 octets/sec!!!!) Ca m'énèrve à moitié parceque j'avais bien écris mon lâcher, c'était tout frais, j'étais encore en plein dedans! Mais là, je n'ai plus les mêmes "sentiments" quand je le réécris.............! Et j'ai pas envie d'oublier des choses.... Donc quand j'aurais finis, vous me direz si jamais j'ai oublié quelques choses?Mais la prochaine fois, je metterais tout dans un bloc-note .txt comme ça, ça ne me ré-arrivera pas!!!Merci et bon vols Pat!

pat 07/09/2007 16:06

Paul,Tu n'as pas le texte dans les sauvegardes automatiques d'over-blog?Sinon un conseil: avant de publier ton article un petit CTRL+A et CTRL+C pour le copier, comme ça, si ça pète à l'enregistrement, tu le retrouves dans le presse-papier.Ca m'a souvent sauvé avec les webmails...(je ne le fais pas systématiquement avec over-blog car il sauvegarde tout seul pendant la saisie, parfois je sauve en brouillon manuellement pour être sûr).pff c'est long, encore 2h avant de partir pour le club faire un peu de BOZO :-)